Vélos ou trottinettes électriques : quel est le meilleur choix ?

Choisir de se déplacer avec un moyen de transport électrique pour une mobilité plus verte est le choix d’un nombre d’usagers qui ne cesse de grandir. Cette pratique se développe dans de nombreuses villes de France. Vous souhaitez rejoindre cette communauté ? Chez GlisseUrbaine, on ne peut que vous féliciter. Voici deux guides qui vous aideront à opter pour le véhicule le mieux adapté à vos besoins.

Les bienfaits de l’électrique

Décider de troquer sa voiture pour un vélo ou une trottinette électrique pour éviter les embouteillages, la galère des parkings bondés ou encore la cohue des transports en commun, est une excellente idée que vous ne regretterez pas. Les trajets du quotidien s’optimesent facilement grâce à l’innovation et la technologie.

En agglomération, dans les villes assez fréquentées, se déplacer à deux roues offrent des avantages considérables. Vous gagnez du temps en allant plus vite et vous économiser énormément d’argent, notamment sur les frais de transport comme la carte d’abonnement ou encore les prix des places de stationnement. 

Mais aussi, vous allez renforcer votre agilité sans trop vous fatiguer, ce n’est pas beau ça ? Maintenant que vous êtes sûr de vous, il vous faut choisir quel engin vous allez acquérir. Puisqu’on est sympa, on vous donne tous les détails mais aussi quelques astuces. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos équipes professionnelles et à l’écoute.

La différence de poids

Un Vélo à Assistance Electrique a un poids estimé entre 20 et 25 kg. La batterie et le moteur y sont pour beaucoup car il s’agit des éléments les plus encombrants mais également les indispensables au fonctionnement. Mais ne vous en faites pas, la masse est très vite oubliée grâce à l’assistance au pédalage qui réduit fortement vos efforts. 

Les trottinettes, elles, vont de 7 kilogrammes pour les modèles les plus légers à 20 kg pour les plus lourdes. Cependant, il existe aussi des gammes où les poids est important, tout en étant proportionnel à la puissance. Nous pouvons vous citer la Dualtron Thunder qui atteint une vitesse de pointe à 80 km/h pour 40 kg. Un beau bébé !

La différence principale reste la prise en main et sa maniabilité. La trottinette peut facilement se transporter grâce au mode pliable. Ce sera sans doute l’idéal pour un trajet qui combine transports en commun et trajet en électrique. 

La distance

L’autonomie est un critère ultra important selon vos besoins en termes de distance. Mais pour calculer la tenue de la batterie c’est une équation assez complexe. Elle dépend de différents facteurs comme sa composition, la puissance du moteur, le poids de l’utilisation, la manière de conduire… Pour être certain de faire le bon choix, demandez l’avis d’un de nos vendeurs.  

Une moyenne a été établie. Pour les vélos électriques, vous pourrez en général rouler pendant 50 kilomètres avec une batterie pleine. Encore une fois, ce n’est qu’une estimation et il faut prendre en compte les critères cités juste au-dessus. La trottinette, elle, vous fait parcourir entre 20 et 25 kilomètres. 

Pour les longues distances, il est préférable de choisir le vélo. Mais encore faut-il choisir une bonne batterie et même, pourquoi pas, en avoir une supplémentaire sur soi. 

Le prix

Autre élément décisif dans votre prise de position, combien cela va vous coûter ? Un V.A.E se paie, en moyenne, 2 300 euros. Ce chiffre peut vous paraître excessif mais à titre comparatif, il vous coûtera 600 euros à l’année contre 4 300 euros pour une voiture avec un moteur diesel. Ce n’est pas négligeable surtout si vous empruntez tous les jours le même itinéraire. 

Pour vous proposer cette estimation, nous avons pris le coût d’achat, les différents frais relatifs à l’utilisation, l’entretien mais aussi l’assurance et la dépréciation. N’hésitez pas à utiliser un comparateur pour avoir une idée plus précise.

Sa petite soeur possède des modèles entrée de gamme pour adulte avoisinant les 300 euros. Mais cela reste du basique et pour plus de confort, de puissance et d’autonomie, vous pouvez rajouter le double soit 600 euros. Vous devez également être assuré pour pouvoir la conduire, c’est obligatoire. 

Un choix toujours aussi difficile

Qu’ils soient tous les deux électriques ne fait pas d’eux des semblables. Ils s’utilisent pour des usages et des expériences utilisateurs totalement différents. A vélo, vous pourrez aller plus loin. Vous aurez également à solliciter vos jambes ce qui se rapporte beaucoup plus à du sport. C’est donc un allié idéal pour les itinéraires sur longue distance.

Pour les trajets plus courts, la trottinette fera tout à fait son job. Elle permet aussi de sectionner votre trajet pour vous éviter d’avoir à changer plusieurs fois de bus par exemple. La fonction pliable est parfois disponible sur certains modèles de vélos. Mais ces derniers restent assez encombrants et lourds à transporter notamment dans une rame de métro. 

Votre usage oriente en très grande partie votre choix. Nos guides ont été rédigés pour vous donner le plus d’informations possibles à ce sujet, n’hésitez pas à les consulter. Si après lecture, vous avez toujours des questions, n’hésitez pas une seule seconde et rapprochez vous de notre service client. Nous serons ravis de vous aider à vous lancer sur la voie des véhicules électriques.